Réforme du classement hôtelier 2016

Le classement hôtelier de 2009 évolue et son évolution entre en application au 1er avril 2016. Quelques nouveautés apparaissent :

- Des critères obligatoires non compensables sont notés en X ONC. 39 points obligatoires non compensables ne peuvent pas entrer dans la compensation. Les critères obligatoires non compensables (ONC) sont les suivants : 9, 12, 28, 60, 61, 76, 121, 122, 128.

- Des critères identifiés par VM font l'objet d'un test obligatoire en visite mystère.

- Des critères identifiés par AJO sont ceux des critères à justifier obligatoirement.

Lorsque l'hôtel comprend des bâtiments annexes offrant à la location des chambres ou des appartements meublés à une clientèle de passage, ceux-ci sont inclus au titre du même classement. Sont considérées comme des annexes, les bâtiments situés à proximité du bâtiment principal, sur une même unité foncière ou des unités foncières contiguës, et bénéficiant du même niveau de confort et des mêmes services.


Lorsque l'espace de réception ou d'accueil est mutualisé entre des hébergements touristiques marchands de catégories différentes, le critère est validé pour le classement en hôtel de tourisme en fonction du nombre de points prévus dans le tableau de classement ci-après. Lorsque la mutualisation s'opère entre un hôtel et une résidence de tourisme, la surface prise en compte est celle correspondant au tableau de classement des résidences de tourisme.

France